DE BRUIT ET DE FUREUR

L’écluse

Éditions Grand Angle
À paraître – one shot

Il est des eaux moins paisibles qu’elles en ont l’air. Uniquement troublé par les péniches paresseuses qui y glissent avec nonchalance, le Lot sinueux révèle, niché dans l’alcôve de l’un de ses méandres, le petit village de Douelle, une centaine d’habitants… et quelques cadavres.
Nous sommes en mai 1960 mais il n’y a pas de saison pour les noyées : c’est la troisième fois en un an qu’une femme est retrouvée morte dans l’écluse d’Octave, jeune homme difforme, muet, et souffre-douleur de la population locale. Certes, la jeune fille est du village voisin, mais l’émoi est assez grand pour que deux policiers de Cahors, les inspecteurs Lanoix et le jeune Gaston Mollinier, se rendent sur les lieux.
Leurs soupçons se portent rapidement sur deux hommes : Octave, le suspect par excellence, mais aussi la terreur locale, Alban, qui a fait d’Octave son bouc émissaire.
Mais il y a une personne capable de comprendre Octave : la jolie Fanette, une jeune femme plus intéressée par les livres que par les garçons de son âge, qui passe beaucoup de temps avec l’éclusier mal aimé et essaye d’infuser dans ce corps triste un peu de bonheur…


© Pelaez / Aris / Grand Angle – Reproduction interdite

Slider


Voir toutes les actualités liées à L’écluse >>